top of page
  • infosintoniapoetry

Le manteau

Dernière mise à jour : 18 févr.

Poème écrit pour une récolte de fonds en faveur d’une association luttant contre la précarité


Le manteau est là, devant moi, sur la plage

Je ne peux me pencher, je ne peux le ramasser

L’écume bientôt l’emportera

La nature, pourtant mère, me le dérobera

Ayez pitié, dieux marins ou océaniques

Je ne suis qu’un homme déchu

Aux espérances d’astres qui ne flamboient pas

Que l’étoile solaire ne réchauffe désormais plus

Face à votre grandeur, je m’étends, je me présente

Humble et affligé

Indigent, ce manque d’humanité universel

Auquel, sans cesse, je suis confronté -

Ma conscience, oui, cet esprit que je tente de sauvegarder

De la détérioration par la pauvreté infligée

Avançant, malgré ces marées d’injustice

Sur un chemin presque sans virages –

Bientôt sur cette même plage

Les bienheureux se moqueront du modeste manteau

Au propriétaire évanoui

Gisant parmi les vagues

Le recouvrant par mouvements alternés –

D’aucuns lui offriront leur main

Mais personne, au matin, n’aurait ramassé son seul bien.

Comments


bottom of page