top of page
  • infosintoniapoetry

Dancing at the Gala - Danser au Gala

Dernière mise à jour : 18 févr.

Poem written for a birthday


I was born of an outburst

And now I'm covered in the shining tears of this world’s last rulers

I won't let the earth compromise me, remains of my soul will stay celestial

I grew up in one night and I'll take you to win every game

Satisfy my envy, I'll give you every victory

Let me remove your silver mask, there will be no shame

Gently, there will be no more hidden shaking

Your slender body like a snake on every part of my burning skin

I call the bite like a deliverance

It will keep me flaming, I will let you know my night

For one day there will be no more departures, it will take the courage to change

I know that we will be traces in the universe -

Bury the gold leaf on the cold floor

I'd like to hold your lips and hide behind your hips

Be by my side as if nobody had never left me before

Baby, I've always been wearing an armour

Now I'm getting out of the ivory illusion

A feather wanting for more –


Poème écrit pour un anniversaire


Je suis né d'une explosion

Et maintenant je suis couvert des larmes brillantes des derniers dirigeants de ce monde

Je ne laisserai pas la terre me compromettre, les restes de mon âme resteront célestes

J'ai grandi en une nuit et je t'emmènerai gagner toutes les batailles

Satisfais mon envie, je te donnerai toutes les victoires

Laisse-moi enlever ton masque d'argent, il n'y aura pas de honte

Doucement, il n'y aura plus de secousses cachées

Ton corps comme un serpent sur chaque partie de ma peau brûlante

J'appelle la morsure comme une délivrance

Elle me gardera enflammée, je te ferai connaître ma nuit

Car un jour il n'y aura plus de départs, il faudra avoir le courage de changer

Je sais que nous serons des traces dans l'univers -

Enterre la feuille d'or sur le sol froid

J'aimerais tenir tes lèvres et me cacher derrière tes hanches

Sois à mes côtés comme si personne ne m'avait jamais quitté auparavant

Bébé, j'ai toujours porté une armure

Maintenant je sors de l'illusion de l'ivoire

Une plume qui en veut plus -

Comments


bottom of page